Islande – Préparer son voyage

Islande – Préparer son voyage

Située approximativement à 2 heures de la partie la plus au nord de la Grande-Bretagne, l’Islande n’est finalement pas si loin que l’on pourrait s’imaginer. Pourtant, nous pouvons y trouver une culture bien différente ainsi qu’une autre devise monétaire, un autre système de travail et bien sur des paysages à couper le souffle. Ce lieu si particulier, de part sa ressemblance avec la lune a d’ailleurs été le terrain d’entrainement des astronautes des missions Apollo, avant le premier pas sur la lune de Neil Armstrong.

Tellement de choses sont à voir ! Les trecks parmi les geysers, les montagnes, les volcans, les glaciers et les caves… Les moments détente dans les sources d’eau chaude, les balades à cheval, les baleines, les dauphins, les oiseaux, les macareux, les phoques, les orques, et même les renards polaires..  Vous pouvez même y aller skier! Pas le temps de s’ennuyer. 

Préparez-vous bien, car croyez-moi, vous ne voudrez pas manquer un de ces incroyables paysages.

Avant le départ

Visa 

L’Islande est bien membre de l’Europe (attention pas de l’Union Européenne), et fait partie de l’Espace Schengen. Cet espace permet à ses ressortissants de venir munis d’un passeport ou un autre document de voyage valide toute la durée du séjour.

Pour les pays hors de l’UE et de l’EEE, il leur sera possible de venir pour une durée maximum de 3 mois, munis d’un Visa Schengen (cette limite expirée, il vous faudra demander un visa long-terme).

Si vous souhaitez avoir plus d’information, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :

https://www.iceland.is/iceland-abroad/fr/ ← le /fr/ représente l’indication française. Si vous êtes du Canada, il vous suffit simplement de changer les lettres par /ca/.

Toutefois, si vous faites partie de l’espace Schengen et que vous choisissez d’y rester pour une durée supérieure à 3 mois, il vous faudra créer un Kennitala

Kennitala

Votre Kennitala est votre Numéro d’Identification Personnel, numéro dont vous avez besoin pour vous identifier presque partout afin de travailler, d’être payé et de vivre en Islande. Vous en aurez besoin si vous souhaitez y rester plus de 90 jours.

Comment créer son Kennitala : Votre employeur doit aller à la banque pour vous, avec les informations suivantes : le jour de votre arrivée sur le sol islandais et une photocopie de votre passeport en cours de validité. Votre numéro sera composé de 10 chiffres, dans le même esprit qu’un numéro de sécurité sociale pour les français.

La monnaie locale

Comme dit ci-dessus, vous n’allez pas utiliser d’euro en Islande. Il vous faudra donc convertir votre monnaie pour des couronnes islandaises (=ISK). Pas de panique néanmoins, il est possible d’utiliser sa carte bancaire 99% du temps! Mais juste pour info, 10 € est -en 2018- l’équivalent de 1250 ISK (et du coup 100 € = 12500 ISK, etc…).

L’Islande n’est malheureusement pas un lieu où vous devriez faire des économies, au contraire ! Le pays figure même dans le top 5 des pays les plus chers au monde, selon plusieurs sources et notamment planificateur.a-contresens.net. Il est de ce fait plutôt judicieux de planifier à l’avance ne serait-ce que les endroits où vous envisagez de dormir.

En ce qui concerne les banques et pour une durée assez courte (0-6 mois), aucune n’offre réellement d’avantages comparatifs incroyables. J’ai personnellement été avec Arion Bank et n’ai jamais eu de problème. Je sais également de sources différentes que les banques Landsbankinn et Íslandsbanki sont généralement recommandées par leur clientèle.

Jobs & WWOOFING

Si on se fie au nombre de chambres d’hôte et d’hôtels présents dans le pays, trouver un travail sur le court terme n’est pas réellement une tâche ardue. Il y a énormément d’opportunités, et ce, particulièrement durant la période ensoleillée de l’année. Mon conseil: achetez-vous un guide d’Islande (Lonely planet, Guide du routard,…), et appelez toutes les adresses une par une. Succès garanti ! Bien sur, le meilleur moyen pour être sur d’avoir le job en question serait d’être déjà sur place afin de pouvoir se déplacer si besoin. Le salaire est généralement plutôt bon, mais le coup de la vie est excessivement élevé ! (A vous de bien gérer votre budget).

Alfreð est un des sites les plus populaires afin de trouver un emploi en Islande (parfois vous pourrez avoir besoin d’un Kennitala, mais c’est assez rare). Bien évidemment à vous d’être actif sur les réseaux sociaux et de vérifier régulièrement sur les pages Facebook (Work in Iceland, Iceland job vacancies, etc…).

Vous pouvez également faire du Wwoofing, ou bien vous diriger vers les sites Helpx/Workaway, mais il vous faut savoir que la plupart du temps ce ne sera pas légal:

« In Iceland, volunteer work is only acceptable in case of charities and cultural or humanitarian activities – not in economically active companies including farming. »

Source : volunteering.is

TraductionEn Islande, le travail bénévole n’est acceptable que dans le cas des œuvres de bienfaisance, des activités culturelles ou humanitaires, et non dans les entreprises économiquement actives, y compris l’agriculture.

Vous ne risquez rien car ce n’est pas votre faute. Pourtant en s’accordant sur les lois Islandaises, vous devriez être payé pour n’importe quel type de travail que vous fournissez. Beaucoup d’employeurs profitent de ce malentendu et utilisent la main d’œuvre des voyageurs, qui eux viennent afin de vivre une expérience. N’hésitez pas à contrôler la Confédération Islandaise des Syndicats (ASÍ), pour être à la page sur vos droits : asi.is

Une fois sur place

Le climat

Il faut savoir qu’en Islande, votre périple dépendra essentiellement de la météo. Malheureusement, vous ne pouvez pas réellement la connaître à l’avance, vu la vitesse à laquelle celle-ci évolue. Dans tous les cas et même sans prévoir, tant que vous êtes bien préparé tout devrait être plus confortable. Prenez une grande quantité d’habits pour la pluie, des gants, bonnets mais surtout et ce si vous ne voulez pas geler sur place, un coupe-vent de bonne qualité! En été il ne fait pas si froid qu’on pourrait le penser, mais le vent lui est tenace et mettra vos randonnées à rude épreuve.

Yr.is est le meilleur site internet afin de vérifier les conditions climatiques selon votre localisation.

Jour / Nuit

Vous le savez déjà probablement, mais l’Islande (comme d’autres pays en s’approchant des pôles), a des périodes de « nuits blanches » en été, et de « jours noirs » en hiver. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, cela ne sera jamais exactement 24h de soleil ou de nuit, car l’Islande se trouve se trouve juste en dessous du cercle polaire (seule une petite île se situe en fait au dessus). Qu’est-ce que cela signifie ? Concrètement, pendant l’été, le temps maximum de soleil non stop que vous pourrez avoir sera d’environ 21 heures, même si les 3 heures restantes ne sont pas vraiment la nuit car le soleil rase toujours l’horizon, et se prépare à remonter.

Grâce à mon ami Quentin Dupont, nous avons pu mettre au point une infographie afin d’expliquer ceci d’une façon plus visuelle.

Durée du jour à Reykjavik - Invictom©

Selon ce que vous voulez vraiment voir, chaque mois aura ses différences et ses beautés.

Se déplacer en Islande

Maintenant que vous êtes prêt à affronter les différents types de climat, êtes vous prêt à voyager? Il y a plusieurs options vous permettant de se déplacer en Islande, mais peu importe celle que vous choisissez, vérifiez quotidiennement ce site qui vous tiendra informé des conditions des routesRoad.is. En Islande et bien sur à cause des conditions météorologiques, il n’est pas rare de trouver les routes fermées à cause de la glace, la neige ou la boue. Il est aussi commun de voir des routes ‘ouvertes’, seulement si vous roulez avec un 4×4. Soyez donc vigilants !

Parmi tous les moyens de déplacement durant votre trip, un seul retiendra votre attention. Passons en revue chacun d’eux :

La location de voiture : Il s’agit là d’un moyen facile et efficace de voyager, et bon nombre de compagnies offrent de bon deals. 4×4, van ou voiture, tout dépend de là où vous souhaitez aller. Néanmoins soyez certain de posséder une carte de CREDIT et non de DEBIT afin de payer la location. Si ce n’est pas le cas il vous sera impossible de payer. 

La traversée par ferry avec votre propre véhicule : Si vous disposez d’assez de temps et que vous ne voulez pas vous séparer de votre véhicule, ce moyen pourrait être une très bonne option. A partir de 320 € par personne, vous pouvez profiter d’une traversée de plusieurs jours en partance du Danemark, jusqu’à la ville de Seyðisfjörður, à l’Est de l’Islande.

L’auto-stop : Si votre agenda est assez flexible et que vous rêvez de partir à l’aventure, choisissez le stop en Islande ! C’est précisément ce mode que j’ai privilégié, et c’était incroyable. Il est très facile et sûr de faire du stop en Islande, du moins tant que vous restez sur la route principale numéro 1 (qui fait le tour du pays). Vous pourrez avoir plus de difficultés si vous vous éloignez un peu plus en direction des terres ou des fjords de l’Ouest, mais rien d’insurmontable. Pour vous donnez une idée, à deux, nous n’avons attendu qu’entre 5 et 10 minutes 90% du temps en restant sur la route 1.

Le tour en vélo : Nous avons rencontré plusieurs personnes faisant le tour en vélo, et je ne peux que vous suggérer d’être bien préparé ! Avec le vent puissant, le changement climatique, le nombre incalculable de côtes ce n’est pas la voie la plus aisée. Mais quel trip incroyable de rouler sur son vélo à travers cette nature unique et ces paysages lunaires. Si vous souhaitez avoir plus d’information à ce propos je partage avec vous la page Facebook d’un ami rencontré sur la route, Jean-Claude, qui a eu l’audace de parcourir l’Islande (ainsi que d’autres pays) en vélo: JCfaitsontourdumonde

Les déplacements en bus / avion : Un très large réseau de transport en commun est accessible en Islande. Les bus ainsi que les avions sont très commun dans le pays, mais aussi plutôt onéreuxstraeto.is est un site intuitif disponible également en app pour smartphone, qui peut se trouver très utile pour planifier un trip en bus. En ce qui concerne les vols internes, énormément de petits aéroports sont situés tout autour du pays, il vous suffit juste d’aller vérifier toutes les compagnies locales comme icelandair.com .

Laisser un commentaire

Fermer le menu