Choquequirao

Choquequirao

Choquequirao, (en Quechua, Chuqi K’iraw, littéralement « le berceau d’or ») est une cité inca qui présente tant de similitudes avec le Machu Picchu qu’elle est aujourd’hui considérée comme sa « sœur ». Le début de ce sentier est situé à 4 heures de Cuzco et vous amène au milieu d’une des  dernières cité inca, perdue au milieu de vallées jalonnées de forêts, rivières, pentes abruptes et vue imprenable à 360 degrés.

Source : xtravelperu - A gauche le Machu Picchu, à droite une partie du Choquequirao

Le trek du Choquequirao est facilement réalisable sans guide, au moyen d’une bonne préparation, d’une tente et de quoi se nourrir le long du trajet. On rencontre des stands de nourriture le long du chemin afin d’acheter de quoi subsister, mais les prix sont à la hauteur de la zone désertique dans laquelle vous vous trouvez! Néanmoins prévoyez le nécessaire dans le cas où les boutiques seraient fermées. Si vous ne possédez pas de tente ou d’autre matériel de camping, il existe à Cuzco plusieurs magasins où vous pouvez louer ce dont vous avez besoin. J’ai personnellement loué mon matériel à la boutique Himalaya située à proximité de la place des Armes. Pour 6 jours de location nous avons payé 60 soles la tente 2 places, le réchaud, la casserole et le gaz. Mon amie a également loué des chaussures pour un prix très raisonnable.

Le circuit normal se réalise en 4 – 5 jours aller-retour selon votre rythme de marche. Vous pouvez également rejoindre le Machu Picchu en choisissant de continuer votre chemin au lieu de faire demi-tour, et ceci en échange de 9 jours de marche. Personnellement, je l’ai réalisé ainsi :

      • Arrivée sur le site du Choquequirao à la fin du 2ème jour.
      • 1 journée sur le campement pour visiter. La journée me parait nécessaire afin d’en faire le tour complet, le site étant gigantesque et 1h de marche peut séparer les différentes zones du site.
      • Enfin, tout comme à l’aller, 2 jours de marche afin de revenir au début du sentier.

Ce trek nécessite une bonne préparation et une certaine condition physique de par les descentes et montées successives entre 1400m et 3000m. 

Le chemin pour les 4-5 jours est assez simple, tandis que pour rejoindre le Machu Picchu il est préférable d’être équipé un GPS. Voici les détails des deux parcours : 

Etape 1 :

Pour vous rendre au début du sentier, vous devez tout d’abord rejoindre la ville de Cachora. De Cuzco, vous pouvez prendre un van à la station située rue Arcopata (« Bus to Mollepata » sur Google Map), au niveau d’un grand portail bleu. Celui-ci vous emmène non loin de votre destination, où vous devrez surement changer pour un taxi afin d’arriver à Cachora. À ce stade, 2 choix s’offrent à vous : 

  • commencer le circuit et rejoindre le col de Capuliyoc à pied
  • Vous y rendre directement en taxi. Le chemin, plat et relativement facile, peut être le moyen de vous mettre en jambe. 

Etape 2 :

Le vrai départ! C’est le véritable commencement du sentier, et c’est également à cette étape où vous pouvez profiter de la dernière vraie boutique avec des choix de nourritures, boissons et autres indispensables type matelas, duvet, et achats touristiques. Après avoir rejoint le mirador situé à quelque centaines de mètres, vous êtes prêt à vous lancer et à descendre les lacets constituant le début du trek. Il est parfois possible d’admirer le vol des condors cherchant leurs proies!

Etape 3 :

Vous passerez plusieurs campements le long de votre marche : Certains disposent de petits stands de nourriture (eau, fruits, chocolat, etc) mais ne comptez pas là-dessus, ils peuvent être fermés. En effet pour pouvoir s’approvisionner les courageux doivent faire plusieurs fois par semaine des aller-retours jusqu’à Cachora, il n’est pas rare de voir les zones désertes durant cette période. Vous pouvez néanmoins installer votre tente à n’importe lequel de ces endroits.

Listes des boutiques & campements pouvant se trouver sur votre chemin :

  • Chiquisca : 2 Boutiques, gérées par « Señor Pascal » et sa femme. 
  • Playa Rosalina : Sans doute la meilleure nourriture que vous pouvez trouver le long du chemin. Possibilité de se faire servir un petit déjeuner, café, ainsi que différents repas à base de lentilles. (le pain aux œufs coûte seulement 1 sole. Et il est délicieux!). C’est un bon endroit pour poser la tente avant la grosse montée, mais le lieu regorge de moustiques de par sa proximité avec la rivière.
  • Santa Rosa : 2 boutiques, ainsi qu’un stand pour le repas.
  • Marampata : Ce petit village situé en amont dispose d’un bon nombre de boutiques et d’habitations pouvant vous accueillir et vous servir des repas chauds.

Il est conseillé de passer sa première nuit -au moins- à Playa Rosalina, qui offre plus de possibilités et qui a l’avantage d’être situé à mi-chemin du Choquequirao.

Etape 4 :

Vous y voilà enfin! Installez votre tente au campement du site, et partez à la découverte de cette merveille situé au cœur des montagnes péruviennes. Vous avez tout un pan de montagne à visiter! Les terrasses les plus proches sont situées en contrebas et vous permettent d’aller y jeter un œil même si vous êtes arrivés tard, car les zone du site ferment leurs portes à 17h30.

Infos :

À ce jour (2019) seulement 40% du site est estimé découvert.

Un projet est en négociation afin d’installer un téléphérique et ainsi rendre le site beaucoup plus touristique. C’est donc encore le bon moment pour profiter d’un site hors du commun et encore inconnu du grand public!

Si vous avez des questions/commentaires, n’hésitez pas à me les laisser ci-dessous !

Voir également :

Invictom Inca trail

Laisser un commentaire

Fermer le menu